Quoi de mieux pour pimenter un petit peu le train-train quotidien?

Bon, place au feeuu de l’action (non pas celui auquel vous pensez, il faut d’abord manger)

Petite retrospective sur les épices qui nous veulent du bien:

La cannelle: Originaire du Sri Lanka, la cannelle a de hautes vertus médicinale. En plus de lutter contre l’impuissance et la fatigue sexuelle, elle  est classée parmi les plus ancienne épices aphrodisiaque.

La vanille: Originaire d’Amérique centrale, nous l’utilisons principalement pour parfumer nos desserts et pâtisserie. Mais cette liane est également utilisée dans certaines régions d’Amérique Centrale et d’Amérique du Sud,  pour combattre les problèmes d’érection.

Gingembre:  le gingembre, est l’épice la plus connue pour ses vertus aphrodisiaque, tant chez la femme chez qui il favorise une action vasodilatatrice sur les organes du petit bassin, que chez l’homme.

Ginseng: Alors là, c’est l’épice la plus complète, autant le dire: elle se suffit à elle-même. Elle stimule la libido, manque d’envie sexuelle, frigidité, l’impuissance sexuelle, a des vertus énergisantes. Chez l’homme, elle lutte contre les pannes d’érection, favorise la puissance de l’éjaculation, augmente la qualité du sperme. Chez la femme, elle allonge la période d’ovulation. On l’appréciera pour sa capacité à lutter contre l’infertilité.

La noix de muscade: Prévient l’éjaculation précoce et favorise l’ovulation

Le clou de girofle: Augmentant l’afflux sanguin, il assure une meilleure irrigation des organes sexuels

Le poivre de cayenne: Stimule la circulation sanguine, facilitant ainsi l’érection chez l’homme (les piments mexicains rouge et vert, auraient les mêmes propriétés)

La moutarde : Selon le naturaliste Pline l’Ancien : « Une femme froide et paresseuse peut devenir, avec quelques cuillerées de moutarde, une épouse idéale ». Un bon dicton, bien mysogine,ou alors l’auteur est vraiment tombé sur un cas. C’est bon à savoir mais évitez de le répéter à votre mari, il pourrait avoir envie que vous terminiez le pot de moutarde dans le frigo.

A présent que l’on connaît tous les secrets d’une nuit torride, nous pouvons à présent nous pencher sur nos marmites.

Bismillah!

Et bon appétit, bien sûr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *