Sarah: Profession pâtissière

J’avais évoqué la dernière fois, mon envie brève de devenir pâtissière. Ce fut réellement bref, car oui je n’ai  ni talent ni passion pour tout ce qui touche au culinaire.

Je ne rate pas les recettes, je les transcende. J’ajoute ce petit quelque chose de je-ne-sais-quoi qui fait que le gâteau même en ayant suivi la recette, reste plat.

Mais là, je ne vais pas vous parler de moi mais de PatisCoach.  Un concept innovant, c’est LA solution pour qui souhaite se lancer dans la pâtisserie mais n’en a pas les moyens ou le temps.

Une petite entreprise très sympathique menée par le chef pâtissier Fernando Maria et qui met à votre disposition des modules  dispensés par  visioconférence, de vous former chez vous au CAP pâtissier.

Le top macha Allah, ce sont les pâtissiers qui se déplacent jusque chez vous pour vous apprendre à réaliser vos propres mignardises.

(Attention:eux ne dispensent pas la formation CAP!)

C’est  dans ce cadre que je vais vous parler de Sarah, pâtissière diplômée formée par Fernando Maria et faisant parti du réseau PatisCoach.

J’ai passé en sa compagnie un merveilleux après-midi ou pendant 2h30, elle nous a appris à moi et ma belle-mère, à confectionner des macarons.

Titulaire d’une licence en histoire, elle a d’abord envisagé une carrière dans l’enseignement pour ensuite se tourner vers la pâtisserie.

Elle a gentiment accepté de répondre à quelques unes de nos questions.

As salamou ‘alaykoum Sarah,

J’ai vraiment passé un super moment, donc je voulais faire partager cela avec nos lectrices incha Allah.

Peux-tu nous parler un peu de toi?

Waleikoum salam , J’ai aussi passé un très agréable après-midi en ta compagnie.
SONY DSC

J’ai 38 ans, je suis maman de 2 enfants et comme tu l’as écrit précédemment  j’ai eu un jour envie de changer de vie, de voie, tenter d’autres choses et avec la pâtisserie mes attentes sont comblées lol.

J’ai toujours aimé la pâtisserie mais jamais à ce niveau là avant mes bestsellers étaient  le fondant au chocolat et le gâteau au citron. Aujourd’hui c’est le fraisier et le croquembouche je suis plus dans la cour des grands (lol).Je ne regrette pas un instant de mettre lancée dans ce domaine et d’avoir travaillé d’arrache pieds pour obtenir mon diplôme.

J’espère que mon expérience aidera des sœurs qui souhaitent aussi changer de voie.  

SONY DSC

 

Tu as 2 enfants, comment ta formation s’est-elle passée ? Cela a-t-il été difficile de concilier tes cours plus ta vie de maman ?

Mes enfants avaient 9 et 10 ans quand j’ai passé mon CAP en candidate libre. Avant de me lancer, je leur ai parlé de mon projet, ils m’ont dés lors encouragé et soutenu en me laissant par exemple travailler tous les week-end du matin au soir mes cours de pâtisserie. Il fallait que je recommence sans cesse toutes les recettes jusqu’à les maitriser. Sans leur implication je n’y serais pas parvenue.  

Quand on pense pâtisserie française, en tant que musulman on pense aussi aux contraintes liées au porc, à l’alcool…cela a-t-il posé des freins dans le déroulement de ta formation, puis du CAP ?

Le fait de le préparer à domicile donne l’avantage de choisir ses ingrédients puisque c’est le candidat qui fourni la matière première. Pour remplacer le gélatine (qui reste en majorité d’origine porcine) essentielle à la confection de certains desserts, j’ai opté  pour de la gélatine hallal que l’on trouve sur internet, il y a aussi la possibilité d’utiliser de l’agar agar qui est une algue et qui est aussi utilisée comme gélatine. Pour l’alcool, quand une recette en contient je la remplace par exemple par de l’essence de vanille, d’amandes amères …..

Le jour du CAP, je n’ai rencontré aucun soucis de cet ordre, j’ai eu la chance de ne pas avoir à m’en servir dans les recettes à réaliser.

En parlant du CAP, peut-on conserver son voile lorsque l’on passe l’examen ?

Je ne le porte pas, je ne sais donc pas si cela est autorisé.

Finalement, tu as pu lancer ta propre entreprise, as-tu rencontré des obstacles ou des difficultés particulières ?

Oui aujourd’hui j’ai la chance d’avoir ma petite entreprise ramdoullah. Je n’ai pas rencontré de difficultés particulières car j’ai la chance d’être entourée de ma famille et de mes amis qui chacun m’aident dans un domaine dans lequel ils excellent. Ma maman par exemple est comptable sans son aide très précieuse, je me serais perdue dans les dédales de papiers que nécessite l’ouverture d’une entreprise.  

Tu proposes des ateliers pour réaliser ses propres créations, quel est le profil type des personnes qui te contactent ?
SONY DSC

Il n’y a pas de profil type, je travaille autant avec des adultes que des enfants. Tout dépend de ce que la cliente veut .Par exemple un atelier cupcakes  entre un groupe d’amies c’est plus pour passer un super moment entre elles tout en s’éclatant à faire de bons gâteaux et de jolies décorations. Un cours pour apprendre à réaliser des macarons ce n’est pas la même démarche dans ce cas là c’est plus technique .Mais dans les deux cas c’est ludique car je travaille en amont pour que mes cours soient accessibles à tous et toujours dans une bonne ambiance.

Rares, sont les écoles de pâtisserie qui permettent aux musulmans de se former tout en tenant compte de leurs restrictions religieuses. Cela amène beaucoup de musulmanes à s’auto-former ou à mettre de côté leur désir de s’initier à la profession. Penses-tu un jour toi aussi, proposé des formations  professionnelles sur le long terme ?

Incha Allah, je serai ravie de pouvoir transmettre à mes sœurs mon savoir-faire. Pour l’instant, je juge ne pas avoir assez d’expérience pour faire des formations professionnelles pouvant déboucher sur la préparation au CAP.  

Enfin, quels sont tes futurs projets  incha Allah ?

Je rêve de pouvoir ouvrir mon laboratoire/boutique un jour peut être Inch Allah mais je n’ai pas les fonds.

C’est bien la première fois que je vais dire que j’aimerais être aussi toquée que toi.

Ne t’inquiètes pas ça se soigne très bien lol.

Barakallahoufiki d’avoir répondu à mes questions, je te souhaite de tout mon cœur, une très bonne continuation .Qu’Allah t’accorde la réussite pour la suite, amin.

Amin, j’ai été ravie de répondre à tes questions.

Pour plus d’infos concernant les ateliers, retrouvez Sarah, sur son site internet :

http://www.sarahlatoquee.fr/

Et son blog : http://sarahlatoquee.overblog.com/

Plus d’infos sur PatisCoach, se rendre sur leur site: http://www.patiscoach.fr/

 

 

 

About the author

Oum khadidja

Leave a comment: