racailles

La télé est un puissant outil de perversion.

Voilà pourquoi c’est un bienfait d’Allah si nous parvenons à éloigner nos enfants des écrans.

Malheureusement pour beaucoup d’entre nous ,nous avons grandis avec le message que  « trop bon ,trop bonne poire (pour éviter le dérapage)

C’est un message qui est fortement véhiculé dans les séries télévisées et les films.

Mais comment font-ils?

Tout simplement,ils sont parvenus à nous vendre le méchant comme le gars irrésistible, celui dont l’héroïne douce et innocente tombera follement amoureuse.

D’abord révulsée par sa noirceur d’âme « t’es trop méchant », elle finira finalement par tomber pitoyablement dans ses bras en mode « assistante sociale » ou « sauveuse » au choix…

Dans le film ou la série, le gentil gars on l’aime bien mais…mais franchement on préfère de loin le very bad guy, qui est un vrai méchant mais qui au fond de son coeur est sensible et doux comme chaton. D’ailleurs, c’est toujours lui le plus beau, celui qui va permettre à la douce innocente de s’évader un peu de son monde trop fade…

Voilà avec quoi on a grandi. Je ne te dis pas les dégâts.

Dans la réalité, le prince charmant serait passer pour un « homme rose », un homme qui n’a pas de personnalité, qui est trooop gentil mais qui n’a pas assez de caractère. En vérité de cet homme, on en veut pas!

Celui qu’on veut c’est son contraire, plus sexy, plus viril.

Sauf que voilà, ce ne sont que des extrêmes et une vision pervertie par toutes les bêtises qu’on a lu ou vues à la télé, c’est ce que les chanteurs/rappeurs vendent à la jeunesse à travers leurs clips…et leur style de vie qu’ils affichent sans aucun scrupules.

Aussi lorsque l’on te parle d’un frère gentil et bien éduqué, si tu as été touché par ce message, tu te diras  » bof, jveux pas d’un gars qui soit trooop gentil ». Tu le verras comme quelqu’un de mou, sans caractère, inintéressant. C’est ce qui fait que aujourd’hui certaines femmes trouvent cela honteux ou trop féminin un homme qui prend part aux tâches ménagères ou qui prend en compte l’avis de son épouse…et qui fait qu’au lieu d’épouser le prince, on se retrouve avec le crapaud.

Malheureusement, ce sont surtout les classes moyennes, le « peuple » qui est touché par ce phénomène, car crois moi, l’état met tout en oeuvre pour nous maintenir dans la médiocrité et on ne peut pas dire qu’on ne les y aide pas. Le problème vient de la culture, les mentalités ou un manque d’éducation qui fait que au final, alors qu’on pense que l’on est pas un mouton manipulé par l’état,on en devient un.

Si tu veux être libre, éteint ta télé (ou au pire limite ton temps de visionnage, sélectionne ce que tu regarde) et lis des livres…pas n’importe lequel, car on trouve de la bouse même dans les rayons littéraire maintenant. Lis des livres qui t’élève et qui te permettront d’avoir une vision claire sur le monde.

A mon époque, dans les années 90-2000 même, la mode n’était pas, on avait pas à rougir de notre tenue jogging-basket, (enfin…tout est relatif vu que la mode était au nike-reebook-new balance, qui s’en souvient,lol). A présent les jeunettes de 12 ans ressemblent à des femmes et les ptits mecs se la racontent en jouant les bad boy des bac à sable…(de cité).

La perversion des jeunes est un travail de longue haleine, et aujourd’hui nous en voyons ou en portons le fruit. On pense que notre communauté n’est pas ou peu touchée? Mais si elle l’est subhanallah. Comment tu explique que ce type d’ « homme »soit devenu un idéal pour nos jeunes soeurs?

Extrait d’une histoire dont j’ai lu le résumé sur  Facebook…

« Jenny est belle, intelligente et douce. Elle sort avec le capitaine de l’équipe de football.
digo, terriblement séduisant, est connu pour être un membre du dangereux gang des Latino Blood.
Tout les oppose jusqu’à ce cours de chimie et ce travail imposé en binôme.
Au-delà des apparences, Digo et Jenny se rapprochent et se séduisent.
Leur attirance, plus forte que les préjugés et les interdits, pourrait bien changer leur avenir…mais à quel prix ? »

Une histoire écrite par une jeune, en France, et qui prône ce genre de relation comme un idéal…le plus effrayant? Ce n’est pas la seule. D’autres histoires tout aussi nombreuses avec un nombre impressionnant de likes. Avec des titres tels que « il a bien fait de me kidnapper, il a pas regretté »;« la prison où tout à commencer »; « c’est pas moi qui ai choisis la vie de rue, c’est la rue qui m’a choisie »; « il m’a sauvais de mon mariage force »(du copier-coller-craché).

Le contenu évoque la violence, les balles, les braquages, ??????? ya pas assez de place pour mes points d’interrogations. Non mais lol quoi. Et avec des fautes à provoquer une crise cardiaque chez leur professeur de français…et pourtant beaucoup de ces filles sont talentueuses. Beaucoup de ces filles sont nos petites soeurs. Et c’est ça le pire.

Elles s’appellent Shaïla,Fatima, naïssatou, Nahima, etc. Elles sont d’origines maghrébine ou africaine…Et la thug life est devenu leur fantasme. Et les racailles leur idéal. Subhanallah.

J’ai envie de faire un de ces tchip interminable. Nan mais wesheuh. T’as pas d’ambition?

ça c’est ton ambition?

racailles

Le clown de la classe qui s’installe soit au fond de la classe et qui perturbe le cours avec sa clique de mouton…Celui qui plus tard sera en bas de ta cage d’escalier à déranger les habitants de l’immeuble en mettant la musique à fond…ya rien de glamour là-dedans. Le soir ces gens-là, attire des drogués et entretiennent leur misère, leur dépendance…C’est de cet argent que tu veux vivre? Même si ça semble excitant, dans la real life, le bad guy est en fait un looser et il n’a rien d’attirant. Tu le retrouves généralement à 30-40 ans, à vendre ses cochonneries et à tenir la porte aux habitants de l’immeuble…TOUTE la journée! Son argent lui brûle les doigts. Il est là tel un clochard de nuit comme de jour, hiver comme été avec pour seule ambition de faire un maximum de chiffres sur le dos de sa clientèle zombies. Les femmes qui épousent des « bad boys » ne sont pas heureuses. Quand vous aurez des gosses, ton combat sera de le faire rester dans le foyer, de rester son centre d’intérêt et de faire en sorte qu’il soit un père pour vos enfants….ça n’a rien de glamour. Tu auras en plus de cela la peur qu’il se prenne une balle perdue (ou bien visée) ou ne se fasse pas arrêter. Quoique… de ce côté,finalement non.

Mais bref, sois une vraie femme, qui désire un vrai homme. Au lieu de rêver de gang, et de bang, prend l’exemple de notre Prophète(salallahou ‘alayhi wa salam)et de ses femmes, parmi elles , Khadidja (radhi ‘ala anha)et Aïsha (radhi ‘ala anha)qui ont eue toutes 2 un homme à la hauteur de leur grandeur. En clair si tu vises bas, ben , t’auras le bas, ma chérie.

tchiiiiip.