Les enfants, la routine, le boulot ou les cours, la fatigue chronique,les disputes,etc

Que de facteurs qui font que lorsque notre époux nous invite à partager sa couche, nous avons parfois envie de dire: non, ce soir je n’ai pas envie.

Et là chacune aura ses arguments, ses astuces pour échapper à son devoir conjugal.

L’argument qui nous fera flancher est le rappel du hadith suivant:

D’après Abu hurayra (radhi ‘ala ‘anhou), le prophète (salallahou ‘alayhi wa salam) a dit:

« Si l’homme invite sa femme à la couche conjugale, si elle refuse de venir et si son époux passe sa nuit en colère contre elle, alors elle est maudite par les Anges jusqu’à son réveil au matin ».

Il y’a cependant des hommes qui abusent de ce hadith à tort et à travers et au détriment de leur épouse.

La méconnaissance des droits de l’épouse et de son respect en terme de sexualité devient néfaste pour son bien-être. Cependant, où est la limite, dans quelles conditions la femme peut t-elle se refuser à son époux?

Dans quelle condition peut on se refuser?

En tant que mères et épouses, nous sommes souvent sujettes aux préoccupations liés à notre environnement et nos obligations tant à l’extérieur qu’à l’intérieur de notre foyer. La maladie, la fatigue, où l’indisposition psychologique, sont des facteurs qui nous autorisent à refuser un rapport.

Une question sur le sujet fut posée au cheikh Otheimine,

Q : La femme commet-elle un péché si elle refuse le rapport sexuel à son mari quand il le lui demande à cause d’un état psychologique dépressif passager ou d’une maladie dont elle souffre ?

 R : La femme doit satisfaire la demande de son mari, lorsqu’il désire avoir un rapport sexuel avec elle. Toutefois, il n’est pas permis au mari de demander cela à sa femme lorsqu’elle est malade ou qu’elle est dans un état psychologique qui ne lui permet pas de le faire, car le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, a dit :

« Ne faites pas le mal et ne rendez pas le mal par le mal. »[1]

Il doit alors s’abstenir ou profiter d’elle d’une façon qui ne lui est pas nuisible. »

Cette réponse est logique et pleine de sagesse. Il est important d’avoir la capacité physique et psychologique pour satisfaire son époux mais également pour y trouver son propre plaisir.

Cela ne doit pas être une corvée et une source de dispute dans le couple.

Malgré vos arguments, il ne veut rien entendre?Alors là il est important de lui rappeler que vous avez des droits et des sentiments, vous êtes un être humain. Il ne dispose pas de vous comme bon lui semble. Si il commet cet abus, voyez si cela peut être règler en amont,  auprès de votre wali ou un imam compétent et ayant une bonne ‘aqida.

Le but n’est bien sûr pas d’étaler votre vie intime mais que votre époux bénéficie d’un rappel  et ne bafoue plus vos droits pour son seul plaisir.

Quand sommes-nous concernée par le hadith?

Quand on se refuse de manière répétée et abusive et que l’on trouve des prétextes qui n’entrent en aucun cas dans les conditions que nous avons citées ci-dessus. Les répétés et abusif entraînent les mésententes au sein du couple. Le mari se sent bafoué et l’épouse devient sujette à l’indifférence quant aux rapports sexuels.

La société devient de plus en plus hyper-sexualisée, au point que même nous, sommes gênées devant certaines femmes  qui déballent tous leurs « charmes ». Que dire alors de nos époux qui sont davantage exposé à cet environnement?

D’après Usâma Ibn Zayd, le prophète (salallahou ‘alayhi wa salam)dit: « Je ne laisserais après moi une tentation plus néfaste aux hommes que les femmes ». Pas besoin de dessin, il n’ya qu’à se pencher dans la société actuelle pour y piocher des exemples.

Le mariage n’est-il pas le lieu de repos pour chacun des deux époux?N’est-il pas censé nous préserver de la fornication?L’ADULTERE?

Donc refuser par fatigue,oui. Mais refuser car pas motivée ou par indifférence…cela est la porte d’entrée aux déviance. « Non,ça ne peut pas nous arriver »

Qu’en savez-vous? Shaytan (qu’il soit maudit) ne connait pas le repos. On entend parler de frères qui sont tombé dans la fornication, la masturbation. On savait que beaucoup d’hommes regardent des films pornographiques, que pensez-vous de l’homme qui est musulman et en regarde alors qu’il est marié?

Qu’Allah nous préserve de cette turpitude,amine.

Jâbir (radhi ‘ala anhou)rapporte avoir entendu le Prophète (salallahou ‘alayhi) dire: « Si une femme plaît à l’un d’entre vous et qu’elle pénètre son coeur, qu’il aille à son épouse et coïte avec elle, car cela repoussera ce qu’il y ‘a en lui ».

Mais si  tu fermes cette porte à ton époux, si tu te refuses à lui de manière constante, dois-tu après t’étonner de son intérêt pour une autre femme?

« Laisses-moi dormir, prend une co-épouse ». Crois-moi que ces nuits où il ne sera pas sous ton toit, tu auras de longues,longues nuits pour méditer sur ta dernière parole. LoL

Au moins,il ne sera pas tombé dans l’adultère.

Conclusion

Si la fatigue, la maladie ou d’autres problèmes d’ordre psychique vous empêche d’être disponible, ne laissez  pas cette situation devenir chronique.

Règlez-là en amont.

Si il s’agit d’un caprice, d’une volonté de punir votre époux car il vous a contrarié…Préférez la réconciliation, c’est mieux pour vous et pour lui.

Rappelez-vous ce hadith rapporté par l’Imam Muslim dans son Sahîh

Le Prophète (salallahou ‘alayhi wa salam)a dit:« …Et tu as dans la copulation avec ton épouse une récompense ». Et eux de dire: »Ô Messager d’Allah!L’un de nous assouvit-il son désir et en obtient une récompense? ».-« Voyez-vous s’il le fait dans l’illicite, aura t-il un pêché?De même, de le faire dans le licite, il(en obtient une récompense », répliqua t-il.

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *