Mon mari garde le domicile conjugal

DOMICILE

On apprend de ses erreurs,voici donc quelques conseils à prendre en compte.

Lorsque l’on est la porte du domicile, c’est souvent lié à la violence conjugale et/ou à l’ignorance en matière de droits pour l’épouse et de devoirs pour l’époux. Cela même hors du cadre islamique.

Pour aller dans le vif du sujet, voici comment procéder.

Et cela il vaut mieux ne pas l’apprendre sur le tas…

Avant de partir

La caf ou le RSA

Vous devez disposer de votre numéro d’allocataire. Normalement, vos 2 noms doivent être inscrits sur le numéro d’allocataire, si ce n’est pas le cas, ça va être galère car du coup lorsque vous signalerez votre séparation, vous perdrez en même temps vos droits, vous ne pourrez plus accéder à votre compte caf,  Vous n’existerez plus chez eux.

Si ce sont vos coordonnées bancaires qui sont indiquées, vous aurez le temps de vous constituer des économies avant.

Donc voyez bien avec votre mari si il est d’accord pour vous laisser au moins les allocations familiale et/ou autres aides, établissez avec lui votre plan de survie, si biensûr il est possible de communiquer.

Si il travaille il y’a d’autant plus de chance qu’il accepte mais si il ne travaille pas et que les revenus de la caf, constituaient les seuls revenus du foyer, vous vous heurtez à un gros problème. Ceci est un autre sujet,nous y reviendrons…

Le bon coin,oui mais non

Ayez bien en tête que vous ne trouverez pas un logement d’un claquement de doigts. Même sur le bon coin, vous serez recalé, sauf si vous avez un CDI ou que vous êtes seule mais disposez de garants solides.

Bien sûr, il y’a des histoires qui se finissent bien mais du nombre d’une aiguille dans une motte de foin.

Si vous avez des enfants, même avec vos allocs et des amis ou famille prêts à vous donner de l’argent, vous allez tout de même galèrer

Ce qu’il faut faire

Un dossier logement avant d’avoir les pieds dehors. A envoyer non pas à la société de bail mais à la mairie et en recommandé incha Allah

Les assistantes sociales

Dans les services du logement on vous proposera d’appeler en priorité le 115 l’on vous dira probablement que l’assistante sociale ne peut rien pour vous concernant le logement. Ne vous laisser pas découragé, l’assistante sociale vous proposera des solutions en rapport avec votre situation.

Il faut savoir que dans le cas d’urgence nous avons certains dispositifs d’urgence que nous pouvons mettre en place et le plus souvent adaptés a la situation. Même si nous n’avons pas de pouvoir magique, nous intervenons en globalité dans la situation : informations sur les droits de la femme isolées, mise en place de demande de logement sociaux avec rapport social ( ceux qui peut accélérer parfois la démarche), mise en place de dossier d’aide ainsi que de possible aide financière…. Travail de médiation avec le conjoint pour l’informer de ses droits mais également de ses devoirs ( pension alimentaire, le bail…)Ect….. Dans tous les cas il ne faut pas hésiter a voir l’assistante sociale, car même si elle ne répond pas a la demande de logement a proprement parlé elle mettra en place un travail non négligeable qui permettra d’éviter des catastrophe…..
Latifa Hachani, assistante sociale

Faire une demande de domiciliation

Vous pouvez faire cela dans votre mairie ou au CCAS(Centre Communal d’Action Sociale)

Ainsi vous disposerez d’une adresse valide pour recevoir votre courrier et effectuer vos démarches administratives.

C’est une protection dans le cas ou votre mari refuse que vous utilisiez l’adresse du domicile conjugal.

Ne croyez pas à tort que vous pourrez utiliser l’adresse d’une sous-location ou que votre copine vous autorisera à utiliser ses coordonnées ou à faire une attestation d’hébergement. Cela dépend des cas.

Mais les gens refusent de manière générale car c’est synonyme de problèmes avec la caf et donc l’état. Peut-on les blâmer? Non.Pas dans un pays comme le notre où le processus administratif est long et laborieux.

Si vous avez procéder en réalisant ces quelques étapes, c’est déjà un bon début.

Les associations musulmanes

pouvant vous héberger, si vous êtes déjà à la rue : il y’a réveil des coeurs, qui met à disposition un appartement d’urgence pour un court terme et de la colocation. Leur rôle principal est d’accompagner les soeurs dans leur démarches administratives.

Baytouna a ouvert des maisons destinées aux femmes vivant dans la rue et propose également un accompagement administratif et professionnel

Dans tous les cas ne vous découragez pas et armez-vous de patience incha Allah

 

About the author

Oum khadidja

Leave a comment: