P1030046

Un livre que j’ai tenu entre mes mains très peu de temps après mon divorce.

Autant dire que je l’ai lu d’une traite ou presque,lol. Un livre qui m’a heurté par sa simplicité et son originalité, un style d’écriture qui au début ne me parlait pas et qui au fur et à mesure m’a conquise. Car franchement la littérature habituelle nous habitue aux phrases longues et compliquées c’est aussi cela qui fait la beauté d’un livre cela dit. Mais moi même trop compliquée, que je parle ou que j’écrive (je vais rarement à l’essentiel, mdr).C’est donc cela qui m’a plu.

C’était pas un livre que je lisais mais j’étais carrément projetée dans les scènes décrites, j’étais en face de l’auteure, à l’écouter en face à face exactement comme sur la couverture du livre.

Ce livre dégage des émotions et en tant que femme que tu sois célibataire, mariée ou divorcée, tu ne peux qu’être touchée.

C’est donc avec mon statut récent de divorcée que j’ai tourné les pages de ce livre. Et là j’ai compris, beaucoup de choses, ça a mis en relief ce que je savais déjà au sujet de mon choix marital et aussi du pourquoi ça n’a pas fonctionné,

J’avais compris auparavant avec quelle naïveté je m’étais lancée dans l’aventure du mariage, sans aucune préparation psychologique, pratique,etc. mais là j’étais contente d’enfin être en phase avec quelqu’un qui mettais en relief ce mal-être, qui au final explique l’une des raisons qui fait que beaucoup de mariage ne fonctionnent pas.

Nous avons beau avoir tout une tonne de livres sur le mariage, tout une tonne de prêches sur le sujet, on ne sait toujours pas comment choisir son ou sa prétendant(e) en le mettant en pratique et on écoute probablement trop les gens. J’ai connu plusieurs cas où des soeurs étaient entêtées quant au choix de leur futur mari. « je veux qu’il soit comme ci, ou qu’il soit comme ça » et leur entourage les décourageaient, les jugeaient trop compliquées « tu trouveras jamais » ou  » ça fait longtemps que tu veux te marier, arrête de te casser la tête, le frère te plaît pas mais en même temps tu n’as rien à lui reprocher et il fait la prière…maries-toi! ».

Certaines ont persévéré et malgré la difficulté, elles ont fini par trouver chaussure à leur pied et celles qui ont abandonné, se demandent encore »mais pourquoi j’ai pas fait comme je le ressentais? »

Là l’auteure rappelle aux aspirantes au mariage, d’aller aux bout de leur décision et comment le faire.

livre mouqabalas

L’autre aspect intéressant du livre, c’est qu’il dénonce certains sujet tabou au sein de la communauté, ce qui fait qu’il y’a tant de célibataire, de jeune qui repoussent le mariage, le manque d’empathie ou les méthodes louches employées par certains frères lorsqu’ils rencontrent leur prétendante…

Enfin, c’est aussi un rappel essentiel pour les femmes divorcées. J’ai été touchée par certaines anecdotes qui prouvent que tout se trouve entre les mains d’Allah peu importe la complexité de ce que tu demande. Il est le Généreux donateur.

En clair, ce livre est indispensable si tu veux te (re)marier. Car il met en lumière des méthodes directes à mettre en pratique dans le réel et donne une vision intéressante de la communauté musulmane d’aujourd’hui.

Retrouvez l’auteur du livre mouqabalas ou les confessions des musulmanes de ce siècle, sur sa page facebook

Vous avez également le site dédié au livre pour vous donner un aperçu: http://mouqabalas.com/

Et pour vous procurer le livre, c’est ici!