L’allaitement: surmonter les difficultés

 Article rédigé par Oum Sarah 

Allah dit (sens du Verset): « Et faites que ces femmes habitent où vous habitez, et suivant vos moyens. Et ne cherchez pas à leur nuire en les contraignant à vivre à l’étroit. Et si elles sont enceintes, pourvoyez à leurs besoins jusqu‘à ce qu’elles aient accouché. Puis, si elles allaitent (l’enfant né) de vous, donnez-leur leurs salaires. Et concertez-vous (à ce sujet) de façon convenable. Et si vous rencontrez des difficultés réciproques, alors une autre allaitera pour lui. » (S65/V6)

 Allah dit (sens du Verset): « Et les mères qui veulent donner un allaitement complet, allaiteront leurs bébés deux ans complets. Au père de l’enfant de les nourrir et vêtir de manière convenable. Nul ne doit supporter plus que ses moyens. La mère n’a pas à subir de dommage à cause de son enfant, ni le père à cause de son enfant. Même obligation pour l’héritier. Et si après s ‘être consulté tous deux tombent d’accord pour décider le sevrage, nul grief à leur faire. Et si vous voulez mettre vos enfants en nourrice, nul grief à vous faire non plus, à condition que vous acquittiez la rétribution convenue, conformément à l’usage. Et craignez Allah, et sachez qu’Allah observe ce que vous faîtes. » (S2/V233)  

L’allaitement en islam, est vu comme la meilleure manière pour une femme de nourrir son bébé.

De plus, les médecins occidentaux poussent les jeunes mamans à allaiter leur bébé car le lait maternel contient de nombreux anticorps qui ne peuvent être reproduit par le lait artificiel. En outre, l’enfant allaité serait prémuni contre de nombreuses maladies.

allaitement

La plupart des mamans musulmanes souhaitent allaiter leurs enfants. Les débuts sont parfois très difficiles et beaucoup de femmes ne s’imaginaient pas que l’allaitement soit si compliqués. Tout d’abord, chaque expérience est différente.

Un allaitement pourra être plus facile à mettre en place d’une femme à l’autre. De nombreuses variables entrent en compte: comment s’est passé l’accouchement, est ce que le bébé est assez en forme pour tété, est ce que la montée de lait a lieu assez tôt?

Ce qu’il faut retenir, c’est que peu importe si on a l’impression d’avoir pris un mauvais départ, même si bébé a pris des biberons de complément, il faut persévérer face à la difficulté. Ne pas oublier que tout vient d’Allah et que c’est Lui qui rend les chose facile lorsqu’Il le veut.  Il ne faut pas se décourager, même si on a peur que bébé ne mange pas assez. Bébé trouvera son rythme.

Il  faut surtout penser au bien-être de son enfant, sans se culpabiliser, si bébé a besoin de lait artificiel car il est trop fatigué pour prendre le sein, ce n’est pas grave et ce n’est pas un échec.

En outre, certaines femmes, lorsqu’elles auront réussi à mettre en place l’allaitement, trouveront celui-ci très plaisant et pratique.

En effet, elle y verront un moment d’intimité, et d’affection avec bébé, sans avoir les contraintes du biberon: ni stérilisation, pas de préparation du biberon, un gain de temps.

D’autre femmes en revanche, après quelques semaines souhaiteront arrêter l’allaitement. Bébé n’est vraiment pas rassasié et réclame trop, elles préféreront savoir exactement quelles quantités boit bébé, ou elle ne se sentent pas à l’aise, se sentent dépossédée d’une partie de leur anatomie.

L’essentiel étant que la maman fasse de son point de vue les choix qu’elle croit être les meilleurs pour son bébé et pour elle-même.

About the author

Oum khadidja

Leave a comment: