Lorsque l’on fait des recherches sur le nombre des épouses du Prophète (salla Allahou ‘alayhi wa salam), il va sans conteste que nous faisons face à des divergences. Néanmoins, d’après les personnes de sciences il apparaît que le Prophète a consommé le mariage avec 11 femmes et a épousé d’autres femmes avec lesquelles le mariage n’a pas été consommé.

Il y’a d’autres thèses mais nous n’allons pas les relaté ici. Car selon l’unanimité, onze femmes cohabitèrent chez lui. Le doute planant sur la 11ème, du nom de Rayhâna qui était une servante, d’autres évoquent Oum Charîk et dont ils soutiennent que le Prophète (salallahou ‘alayhi wa salam), n’a pas consommé le mariage avec elle et que cette dernière se serait plutôt proposée. Allah est Le plus savant.

Khadidja bint Khowaylid ibn Assad ibn Abd al Ozzâ: Quraychite, elle était la fille de Fâtimat Bint Zaïdah ibn Djondab. Elle fut la première épouse du Prophète (salallahou ‘alayhi wa salam), et ce quinze an avant la prophétie.Elle avait 40 ans, tandis que lui en avait 25.

Elle fut la première personne à croire en Allah (subhanallah wa ta’ala) et en la Prophétie. Elle  fut également d’un grand soutien plein de sagesse et d’amour pour notre Prophète (salallahou ‘alayhi wa salam). Par ailleurs, l’attachement et l’amour qu’éprouvait le prophète pour son épouse était incomparable: « Allah a fait que je ressente de l’amour pour elle » (Muslim, hadith reconnu authentique)

Ce hadith en est un bel exemple.

Aïcha (radhi ala ‘anha) dit:

« Toute fois que l’on mentionnait Khadîdjah, le Messager d’Allah (salallahou ‘alayhi wa salam) ne tarissait pas d’éloge à son égard et ne se lassait pas d’implorer absolution de ses pêchés. Une fois, quand il l’a mentionna, je fus prise de jalousie et dis: »Allah t’a remplacé cette vieille. »Je vis alors le Messager d’Allah(salallahou ‘alayhi wa salam)entrer dans une colère qui me donna la chair de poule. Je me dis alors: « Ô Allah!Si tu fais passer la colère du Messager d’Allah contre moi, je ne la mentionnerai plus jamais en mal! »Voyant mon état d’âme, le Prohète (salallahou ‘layhi wa salam)me dit:

« Qu’as-tu dis?Je jure par Allah qu’elle crut en moi tandis que les autres me reniaient. Elle m’accordait refuge quand les gens me rejetaient. Elle ajouta foi à mes propos tandis que les gens me démentaient et elle eut des enfants de moi alors que vous en furent privées. »

Il continua à m’admonester ainsi et me délaissa durant un mois. » (Rapporté par At-Tabarâni, avec une bonne chaîne de transmission)

Mariage précédent:

elle a été mariée avec son premier époux Aîq ibn Âbid puis, le second fut Abou Hâlat Hind. De son vivant ,elle n’eut aucun co-épouse

 Enfants:

 Elle est la mère de tous les enfants du Prophète, à l’exception d’Ibrâhîm, dont la mère était Maria la copte.

Les garçons: al Qâssim, dont le nom était utilisé dans la composition du surnom du Prophète (salallahou ‘alayhi wa salam) et Abdullah que l’on appelait At-Tâhir et At-Tayyib(le pur et le bon)en raison de sa naissance durant l’avènement de l’Islam. Il y’a divergence par rapport à ses 2 prénoms.

Les filles: Zaynab, roqqayah,Oum kolthûm et Fatimah

(prière et salut sur eux tous)

Cette femme majestueuse, rendit l’âme à la Mecque trois ou cinq ans avant l’émigration à Médine et avant la prescription de la prière.Sa mort survint durant le mois survint le mois de ramadan de l’an 10 de la prophétie.

Elle est considérée selon les texte comme l’une des 4 femmes qui accédèrent à la perfection.

Dans son ouvrage « Majmu’as Sihâh », Ibn Razîn rapporta que le Prophète (salallahou ‘alayhi wa salam)dit:

« Beaucoup d’hommes accédèrent à la perfection. Mais seulement quatre femmes réussirent à y parvenir:

-Marie la fille d’Imran

-Assiyah l’épouse de Paraon

-Khadidja la fille de Khuwaylid

-Et Fatimah la fille de Muhammad

Quant au mérite d’Aicha par rapport aux autres femmes, il est tel celui du tharîd comparativement aux autres nourritures.

Et selon Abdullah ibn Dja’far, Ali ibn Abî tâlib dit: J’ai entendu le Messager d’Allah (salallahou ‘alayhi wa salam)dire:

« A son époque, Mariam la fille d’Imrân était la meilleure des femmes. Khadîdjah la fille de Khuwaylid était aussi la meilleure des femmes de son époque (radhi ‘ala anhouma)

Un autre hadith montre la statut que Khadîdjah avait auprès d’Allah:

Abû Hurayra (radhi ‘ala anhou)dit: Jibrîl vint une fois dire au Prophète (salallahou ‘alayhi wa salam):

« Ô Messager d’Allah! Voici Khadîdjah qui vient à toi portant un récipient contenant de la nourriture ou de l’eau. Quand elle arrivera à ton niveau,trnasmets-lui les salutations de son Seigneur et les miennes et annonce-lui une bonne nouvelle d’un palais de perle évidée au paradis exempte de tout bruit et de toute fatigue! ».(Rapporté par al-Bukhâri (3821)et Muslim(2432))

Khadîdjah (radhi ‘ala anha)fut parmi les femmes ayant de grands mérites et que Allah évoqua. Elle fut le premier amour du Prophète(salallahou ‘alayhi wa salam) et la première croyante. Elle se distingua par sa foi, son courage ainsi qu’un soutien incontestable auprès du Messager.

Qu’Allah lui accorde Sa satisfaction.

(Pour les sources, vous rendre à la bibliothèque du séjour)

2 Comments on Khadidja (radhi ala ‘anha)

    • As salamou ‘alaykoum,

      BaarakAllahoufiki. Effectivement, la faute est énorme. Et je te suis reconnaissante de me l’avoir fait remarqué afin que je la corrige…

      Néanmoins, n’oublions pas les règles de politesse.

      Et Le Messager d’Allah (salla Allahou ‘alayhi wa salam) dit :
      « L’homme le plus digne de l’amour d’Allah est celui qui salut le premier ».
      (Abu Dawud, at-tirmidhi authentifié par Albany)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *