Fais-lui aimer la prière!

LES BIENFAITS D'HABITUER NOS ENFANTS À LA PRIÈRE DÉS TOUT PETITS

LA PETITE ENFANCE EST UNE PÉRIODE PROPICE

Quand ils sont tous petits nos enfants ont beaucoup d'entrain lorsqu'il s'agit d'apprendre et de découvrir.  La période des 3 ans jusqu'à environ 8 ans est une période où il est plus facile pour nous parents de leur faire aimer la religion.

En effet, c'est à cette période que l'enfant s'habitue à ce qu'on lui inculque sans contrainte, en y prenant du plaisir. À ce moment là,il veut faire "comme les grands".

 'Abdoullah Ibn Mas'oûd (radhi 'ala anhou) a dit: "Tenez à ce que vos enfants fassent régulièrement la salât, habituez-les au bien ,car le bien est une habitude."

L'IMPORTANCE DE LUI APPRENDRE AVANT SES 10 ANS

Tout simplement car à ce moment là la prière sera pour lui obligatoire. 

Hors quand il entre dans la pré-puberté, si il n'a pas été habitué dés petit, la prière lui paraîtra une corvée qu'il  accomplira avec paresse. Donc l'initier tôt c'est lui rendre service et veiller à ce que plus tard il éprouve de l'intérêt et de l'amour pour les adorations et obligations religieuses.

Nâfî rapporte de Ibn 'Oumar (radhi 'ala anhou) "L'enfant doit être à la salat dés qu'il sait

AVANT 10 ANS CE N'EST PAS UNE OBLIGATION

Ibn Al-Moundhir (radhi 'ala anhou)rappelle quant à lui : "Le prophète (salla Allahou 'alayhi wa salam) a dit: "Le Calame est suspendu sur trois sortes de personnes" l'enfant jusqu'à ce qu'il atteigne la puberté (jusqu'à ce qu'il ait ses premières éjaculations). D'après le Coran, la sunna et le consensus, la salât du Vendredi et les autres prières ne sont pas un devoir pour l'enfant qui n'a pas encore atteint la puberté."

COMMENT LEUR FAIRE AIMER ET S' HABITUER À LA PRIÈRE?

En premier lieu, rappelons que nos enfants nous regardent nous , parents comme modèle. Nous avons tendance à l'oublier mes notre comportement influe fortement le leur. C'est même dessus qu'ils se construisent. Donc si vous vous retrouvez à les obliger à prier alors que vous-même ne priez pas, ça risque de vous discréditer et décrédibiliser l'importance d'accomplir la salat. Vous les entendrez plutôt dire "mais et toi, pourquoi tu ne prie pas?" Bon courage après pour leur expliquer.

Quoiqu'il en soit, le Prophète (salla Allahou 'alayhi wa salam)ainsi que ses compagnons, mettaient des choses en place pour habituer les enfants  à prier.

-Il faut  leur rappeler la nécessité de prier, les raisons et enfin les récompenses qu'ils en tireront. Ensuite, Il faut encourager les enfants et les récompenser pour les motiver.

-Leur enseigner les  règles concernant la salat ainsi que les ablutions

- Les responsabiliser en les faisant participer à la prière ,à condition qu'ils aient l'âge de comprendre et qu'ils  aient leur ablution et les récompenser avec des cadeaux ou des sucreries.

'Aïcha (radhi 'ala anha) a dit : Nous prenions les enfants à l'école coranique et nous leur faisions diriger la prière en commun durant tout le mois de Ramadan. En récompense, nous leur préparions divers type de gâteaux et de sucreries.

Zyâd raconte: Zoubayd Al-Ayâmî était le muezzin de sa mosquée. Il disait aux enfants: "Venez mes enfants, venez prier et je vous donnerais des noix." Il ajouta: "Ils venaient, faisaient la salat, puis l'entouraient. Nous lui dîmes alors: "Pourquoi fais-tu cela?"Il dit: ce n'est rien. Je leur achete des noix pour cinq dirhams, et ils s'habituent ainsi à la salât."


CONCLUSION

PENSES À SON AVENIR PAS SEULEMENT DANS LA DOUNIA MAIS AUSSI POUR L'AU-DELÀ

"Ô vous qui avez cru! Préservez vos personnes et vos familles, d' un Feu dont le combustible sera les gens et les pierres, surveillé par des Anges rudes, durs, ne désobéissant jamais à Allah en ce qu' Il leur commande, et faisant strictement ce qu' on leur ordonne.  (Coran, 66 : 6)

En lisant ce verset, on comprend l'importance de notre responsabilité dans le devenir de nos enfants. Et on ne doit pas négliger cela. Aujourd'hui on a tendance à ne pas juger nécessaire de faire prier son enfant car se dit-on il n'est pas encore en âge. Mais en sachant la difficulté même pour nous adulte à accomplir des actes d'adorations, il est important de les initier le plus tôt possible pour que eux aussi aiment leur religion et tout ce qu'elle implique et surtout: qu'il soient capable plus tard d'accomplir la prière en toute autonomie.



About the author

Diatta Marianne

Leave a comment: