poire2

Au fur et à mesure de la vie on apprend pathétiquement ou douloureusement que les gens ont un côté manipulateur qui se révèle face à quelqu’un qu’ils estiment « inoffensif »ou « incapable ». Ils voient la maladresse ou le fait de ne pas riposter à une remarque ou une mauvaise attitude comme une faiblesse générale.

Pire, si vous êtes dans une situation critique, vous apprendrez sûrement à vos dépends de manière globale « que l’on est jamais mieux servi que par soi-même ».

Car dans la détresse tu peux avoir besoin de tendre la main, mais attention à celle qui l’attrape. Parfois tu peux tomber sur ce type de personne décrit plus haut qui verrons dans le fait que tu te reposent sur elles, comme une porte ouverte pour t’exploiter que ce soit de manière inconsciente ou pleinement consciente.

Et un jour, tu te retrouveras à dire à qui veut l’entendre: « j’ai arrêté d’être gentille »;« les gens sont des profiteurs, je me fait piétiné, ça sert à rien d’être gentil sinon on te bouffe »

Être gentil ne doit effectivement pas être un prétexte pour se faire piétiner. Mais être piétiné doit être un tremplin pour changer….en mieux.

Alors si tu t’es déjà dis: « je ne serais jamais plus gentille avec les gens », il est temps de revoir ta manière de penser parce que…

tu n’as pas à renoncer à ta gentillesse parce que tu es tombée sur les mauvaises personnes.

Plutôt upgrade you, reste positive en gardant le bon soupçon pour chacun et c’est seulement si tu vois un truc louche, eh bien là tu traceTV , non,non pas la chaîne, je veux dire,tu trace Très Vite.C’est à dire que tu prends des distances avec une relation qui t’es nuisible.

La recette pour ne plus se laisser aller dans les méandres de la folie et de la tristesse sans fond, et bref ne plus croire en l’humanité:

Avant de traceTV, tu dois:

analyser la situation: es-tu gentille ou juste un bonne poire?

exemple: tu as acheté un paquet de bonbons Candine Halal, que tu attendais avec une joie enfantine. Ta copine Margarine est venue et elle t’a raconté qu’elle n’avait plus un rond mais qu’elle doit absolument acheter un cadeau pour son neveu. Alors la main sur le coeur(et probablement sur le cerveau), tu lui a donné ce paquet Candine Halal acheté en promo(c’était les derniers nounours au chocolat).

Plus tard, tu découvres, sur Facebook que Margarine a claqué son argent chez Sublimement Voilée. Oui, elle a immortalisé son shopping en photo.

Donc revenons à notre question: es- tu gentille…ou juste une bonne poire?

C’est gagné!oui, tu es une bonne poire.

Car si tu étais juste gentille, tu aurais partagé ce paquet, ce qui t’aurais au moins permis d’en profiter un peu.

À présent:

analyse le type de personne:  A chaque fois que tu vois Margarine, tu lui donnes ou offres toujours quelques chose. Margarine prend beaucoup mais ne donne jamais. Et lorsqu’elle se trouve dans une situation délicate où elle te dois parfois (souvent)quelque chose, elle plaide toujours sa cause. Et tu abdique toujours souvent à ton propre détriment. « C’est mon amie, elle a besoin de moi, elle est en galère ».

Es-tu…

Oui,oui!… ne perdons pas de temps,tu es une bonne poire!

Si tu étais juste gentille, Margarine ne t’aurais pas prise pour cible. Et tu ne souffrirais pas des conséquences de votre relation « manipulé/manipulante ».  Eh oui, de toutes les personnes qu’elle connaît, c’est avec toi seule qu’elle a ce type de relation.

Être gentil ne doit effectivement pas être un prétexte pour se faire piétiner. Mais être piétiné… Click To Tweet

Être gentille, ça ne signifie pas être bête ou docile. Mais le problème c’est que parfois la docilité accompagne la gentillesse. Du coup, on agit pas sur le coup, on laisse passer, une fois, 2 fois. Malgré tout les signes que tu te fais avoir, tu continue de donner de ton temps, de ton argent,de tout, car tu ne dis jamais « stop »jusqu’à ce que la personne en face se moque de toi ouvertement en te méprisant ou en te prennant de haut.

Or le Prophète (sallahou ‘alayhi wa salam) a dit: « Le musulman est le frère du musulman. Il ne lui nuit pas, ni le laisse pour compte. Quiconque subvient aux besoins d’un musulman, Dieu subviendra à ses besoins. Quiconque soulage un musulman en difficulté, Dieu le soulagera de ses difficultés le jour du jugement. Quiconque protège un musulman, Dieu le protégera le jour du jugement »

( rapporté par Al-Bukhâri)

Pour lire la suite et ne plus être une bonne poire, clique-ici!