Divorce-As-Peacefully

 

Le mariage est l’une des plus belle chose dans la vie. C’est un aboutissement et la moitié de la religion en Islam.

On construit un foyer brique par brique. Tout commence par une mouqabalas, puis une célébration de 2 êtres qui s’unissent devant Allah,les 1ers dîners en tête à tête,1er appart,1ères joies et galères. Puis vient les enfants avec la miséricorde d’Allah…C’est du boulot de construire une vie à 2. Alors quand on vient tout juste de finir le toit, et que l’on s’aperçoit que les fondations ne sont pas bonnes, quelle déception. Une véritable prise de tête. Personne n’a envie de démonter une maison qui a pris tellement de temps à être construite!

Avant le divorce tu dois faire face à ça. Un cruel dilemme où tu sais déjà que tu vas devoir faire des sacrifices.

Ben oui,tu renonce à ton avenir avec celui avec qui tu as vieilli et tu commences à compter tes mois ou tes années de célibat. Si tu as des enfants tu ne te fais pas d’illusions mais tu t’en remets exlusivement à Allah. Un de perdu…un autre de retrouver ce n’est pas pour maintenant. Mariée tu entendais régulièrement parler de musulmanes d’une trentaines d’années avec ou sans enfants désirant se marier. Les frères ne sont pas tendre lorsqu’ils en parlent.

Mais ils y voient une bonne occaz pour trouver une seconde épouse. ça peut être le rôle de ta vie…en premier choix.

Tu n’auras plus des bras forts pour porter les innombrables articles de ta liste de courses, D’ailleurs tu devras sortir un peu plus et si tu n’es pas véhiculée, ton caddie sera ton meilleur ami.

Ta lingerie fine?Tu te demande pourquoi tu en as acheté autant,nan mais c’est vrai quoi, Bon où est le carton?

Tu dormiras de préférence avec tes ptits loups, car si avant tu pouvais t’endormir (profondément)sur tes 2 oreilles, Là c’est différent, le moindre bruit et c’est la schizophrénie.

Les islamophobes t’embêteront peut-être un peu plus.Q’Allah nous en préserve.

Tu devras affronter les mines désolées de ton entourage,ami ou pas,lorsqu’ils appendront que tu n’es plus mariée.

Tu auras à supporter les coups de blues de tes enfants car leur père n’est pas là. Et toi même t’inquiétera de leur bien être lorsque c’est lui qui les aura.

Tu ne pourras plus te lamenter au sujet de ton époux qui tarde à rentrer. Il ne rentrera pas.

C’est un choix de vie particulièrement difficile mais parfois nécessaire.

Il y’a beaucoup de choses à dire sur le statut et les conditions de vie d’une femme divorcée, de celle qui désire en faire la demande ou celle qui en est menacé.

ça va bien au-delà du simple : « divorcer est une chose détestable ».