11205597_1019786431372866_2661268652901413313_n

«  Allez mon fils ! Répète après moi : Bismillahi rRahmani rRahiim »

«  Mais, j’ai mal à la jambe » «  J’ai pas envie », « RRRoooo » …

Si vous êtes dans cette situation, surtout ne désespérez pas et ne vous dites pas que votre enfant n’est pas fait pour le Coran, qu’il est meilleur en langue arabe, dou’a, ou encore en français, maths….

La solution : Faites vous aider, n’hésitez pas.

Parmi les aides non négligeables et pleines de bonnes surprises, l’Institut Malik Ibn Anas de Stains qui accueille les enfants de 4 à 15 ans pendant les vacances scolaires. Si l’effet de groupe est un atout, la méthodologie employée par les enseignants l‘est d’autant plus.

Finies les classes de 25 enfants pour un enseignant, dont le quart est laissé de côté avec une boite de crayon, et une feuille, pour motif : « ça viendra », « il est trop jeune ». Finis, les pleurs parce que l’enfant n’y arrive pas et que personnellement il ressent une frustration. Fini l’apprentissage formel, ou l’enfant se retrouve assis, pas le droit de se lever, pas le droit de bouger, parler, …. Il ne s’agit pas ici de dénigrer ces méthodes d’enseignement, mais pour sur elles ne conviennent pas à tous les enfants et encore moins à ceux grandissant dans notre société française actuelle.

A l’Institut Malik Ibn Anas, l’enfant est au centre de l’apprentissage, il évolue au sein d’un petit groupe de 3 à 8 enfants, groupe au sein duquel jeux, cris, mouvements, joie, rires règnent en maître … et toujours la psalmodie du Saint Coran en objectif. Biensur, il y a des moments plus sérieux où l’on invite l’enfant à s’asseoir, à fournir un effort plus soutenu, à accorder une meilleure attention, mais jamais je n’ai entendu un pleur.

Les scènes qu’il m’a été données de voir ou entendre sont les suivantes :

  • Après avoir appris et récité une sourate à différents rythmes, l’un des professeurs invite les deux petites à faire quelques courses, je vous laisse imaginer la joie et les rires.
  • En récitant un verset les enfants et leur professeur mettent leurs mains les unes sur les autres et à la fin du verset élèvent la voix et les mains
  • Un professeur dit à son élève «  Si tu ne récite pas, tu sais ce que je vais faire ?… Je vais te prendre dans mes bras et te faire pleins de bisous » et la les rires dans la classe.
  • Les jeux de rôles, un élève prend la place du professeur et fait réciter ses camarades. Avec le fameux «  Mais Mou’allim, elle ne veut pas réciter »
  • Des encouragements, des encouragements et encore des encouragements, un professeur passe avec son groupe à côté d’un autre et dit : « on va leur montrer comment on est fort » et la ils récitent leur sourate tous ensemble, l’autre groupe répond «  nous aussi on est fort, on leur montre »  et ils récitent une autre sourate ensemble puis finissent sur un constat mutuel «  c’est vrai qui sont forts aussi » et encore une source de joie pour l’enfant.

N’oublions pas le Tafsir à la fin de la séance, (non pas le ibn Kathir !) un tafsir adapté aux enfants

Magnifique.

Je vous imagine déjà entrain de tiquer … Le prix ? La session d’Avril 2015, pour deux semaines à raison de 4 fois par semaine, de 9h00 à 12h30, collation comprise (croissants, jus…) 90 euros.

Les enfants sortent de la séance soit :

  • En pleurs : oui vous êtes devenus moins intéressante et ils souhaitent rester avec leur Mou’allim et leurs copains (vécu, c’était le mien celui-ci)
  • Très heureux avec plein de choses à raconter et surtout l’envie de revenir.

Ils rentrent avec du travail à la maison noté sur un cahier de liaison et une carte de répétition, pensée par l’institut. La carte de répétition représente une grille sur laquelle, l’enfant coche ou dessine, case par case,  à chaque fois qu’il répète un verset ou une sourate, ainsi, il peut voir sa progression et vous évitez le  » c’est bientôt fini? « , qui surement désertera son vocabulaire tant les enfants accrochent à la méthode.

Les bienfaits sont nombreux, et rappelés lors d’une réunion de prérentrée.

L’institut ne s’arrête pas la, une fois par semaine, vous recevez un appel du responsable qui vous fait un retour sur votre enfant, apprentissage, attitude…que du bonheur pour les mamans.

Une vraie solution pour nos petits mouslims qui se rapprocheront du Livre Saint mais aussi, de leurs frères et soeurs.

Une nouvelle Session débute le 29 Juin 2015, Session Ramadan. Ca promet!

http://www.facebook.com/LesClesDuSavoir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *