heartbreak-1209211_1920

Aujourd’hui le divorce est un fléau touchant quasiment 50% des foyers en France. Un mariage sur deux chez les musulmans se termine en divorce.

Les conséquences sont énormes sur le plan affectif, financier… Les enfants sont généralement les premiers perdants du divorce puisqu’ils ne pourront pas bénéficier d’un foyer stable.

Le divorce est violent car il peut mettre fin à des années de vie commune en un instant ce qui peut être particulièrement difficile.

 

POINT DE VUE DES HOMMES

Du côté des hommes, on a souvent du mal à avouer nos sentiments car l’éducation acquise montre souvent qu’avouer ses sentiments est une preuve de faiblesse chez un homme.

Il faut rester tel un mur. Et se dire : «  Non, c’est dur mais tout va bien. Tu vois bien je reste stoïque. »

Malgré cela peut-on dire qu’ils ne souffrent pas ?? Bien sûr qu’ils souffrent mais ils ne le montrent pas en général. Les conditions du divorce peuvent faire aussi qu’il ne regrettera rien et pourra être particulièrement méchant tout comme une femme.

En fait ce qui est compliqué dans un divorce, c’est qu’il est rare qu’il se fasse sans dégâts.

Les hommes peuvent avoir des difficultés à vivre un divorce tout comme les femmes. Un homme aujourd’hui n’est plus maître de ses décisions pour un oui ou un non, il peut demander le divorce. Ils ne sont plus stables, ne prennent plus de décisions réfléchies et ne savent plus prendre de recul.

En bref, leur égo a pris le dessus. Ce ne sont plus les maîtres mais les esclaves de leur égo.

Les hommes peuvent avoir des difficultés à vivre un divorce tout comme les femmes. Click To Tweet

Il y a des frères qui dès que le physique de la femme change après quelques grossesses se séparent d’elles ou va chercher une deuxième femme. C’est vrai que le physique est un point important chez un homme, mais jusqu’à en faire le point essentiel du mariage et oublier le comportement, les qualités d’une femme qui feront aussi un bon foyer là on va trop loin.

Les réactions ne sont pas les mêmes chez les hommes. Certains vont se dire on fait le mur, ce qui signifie on coupe les ponts avec la première femme, les enfants ne sont plus les miens et pour être clair «  Débrouille-toi à chacun sa route. » Ce qui est grave car l’on RESTE le père des enfants quoiqu’il arrive et l’on se doit d’être présent pour eux.

Ce qui est triste c’est que certains ont besoin d’être relié à leur rôle de père en leur rappelant leurs devoirs liés à l’Islam. Mais comment un père peut-il oublier son rôle ??

Donc cela signifie que celui-là devait avoir une relation étrange avec ses enfants. Quand on dit «  étrange » c’est pour dire qu’il y a des hommes qui ne prennent pas au sérieux leur rôle de père et s’ils peuvent l’esquiver, ils le feront.

On le remarque par le fait qu’ils donnent toute la responsabilité à la mère car c’est ELLE la responsable de l’éducation des enfants.

Ce qui est faux car nous serons DEUX à avoir cette responsabilité, on ne peut pas utiliser cet argument pour négliger ses propres enfants. Ces enfants ont été «  faits » à deux et non par la mère toute seule.

Mais je dois bien avouer qu’aujourd’hui les hommes oublient leur responsabilité à ce niveau et se focalisent sur l’aspect financier.

Un homme se dit souvent que s’ils payent pour leur éducation (dans une école musulmane par exemple) cela suffit car il pense que sa responsabilité est de «  payer » pour l’éducation.

Il faut donc voir quelle était la relation du mari avant le mariage avec les enfants car on ne peut pas se permettre de dire qu’ils sont tous comme ça. Généralement, celui qui s’occupait très bien de ses enfants et avait l’habitude de faire des activités (parfois sans la mère) avec ses enfants continuera à le faire même après le divorce.

C’est tout simplement le fait d’être un «  papa poule » qui fait que le lien ne pourra se couper avec les enfants. Le mari ne les négligera d’aucune manière.

Il faut dire aussi que certains profitent du divorce pour justement se « libérer » de la responsabilité de l’éducation de leurs enfants et invoquer de fausses excuses indigne d’un père pour dire qu’elle incombe maintenant uniquement à la mère.

On voit donc bien que les conséquences du divorce pour les enfants dépendent de l’homme, de sa nature et du contexte du divorce.

Ces cas peuvent également exister pour les femmes. C’est pour cette raison que le divorce est détesté par Allah le Très Haut car très peu de gens en ressortent indemnes. Trop de mauvais comportements apparaissent à ce moment là parce que je divorce je me permets de ne plus me contrôler, d’oublier qu’Allah le Très Haut me voit et qu’Il est le Juste comment donc je peux me permettre de faire subir l’injustice à Ses créatures ??

Le conseil que je peux donner à toute personne divorcée est de garder sa dignité à savoir montrer le meilleur de nous-mêmes dans ces moments-là en implorant l’aide d’Allah le Très Haut et en s’appuyant sur l’exemple du Prophète d’ALLAH Paix et Bénédictions d’ Allah sur lui.

C’est un moment qui peut être traumatisant et qui nécessite du temps et du recul pour pouvoir s’en sortir.

Qu’ Allah facilite à nos frères et sœurs divorcées.

PAr Abdallah

Fondateur s-du site: Firdawscoupleheureux.fr